PLANCHE 36

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

4 commentaires

Un visiteur a dit :

Mais euh!!!! Defends toi, bougre de gosse a la graisse d'hippopotame, bouge toi un peu, espece de faiblard et de lache!!!

26 mai 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Ah oui, c'etait moi…

26 mai 2010

reno a dit :

sans vouloir te vexer KB, l'histoire tourne en rond. ce qui aurait pu durer 4 ou 5 planches, dure maintenant depuis 36 planches ! je pense qu'on a bien compris le coup du père buveur et violent, du p'tit faible et de la belle-mère manipulatrice. en fait, depuis 36 planches, on ne sais pas ou tu veux nous mener : quotidien du fiston ? violence gratuite ? cercle vicieux ? etc ? ne le prend pas mal, c'est juste une observation. peut-être que d'autres n'ont pas la même lecture que moi. 36 planches et je ne vois pas d'histoire, pas de fil conducteur :/ encore un petit quelque-chose, on ne comprend pas trop comment cette gifle est exécuté dans la dernière vignette. j'espère que tu ne m'en veux pas, c'est juste l'avis d'un lecteur ;P

26 mai 2010

Kbenjamin a dit :

Ce gosse n'est ni faiblard, ni lâche. La tradition a encore la peau dure en Afrique. Tenir tête à son père ou braver l'autorité parentale n'est vraiment pas à l'ordre du jour dans l'attitude de l'africain en général. Ce qui n'est peut-être pas le cas en Europe où on peut s'attaquer à son père. Mais à force de subir les brimades pour un rien, cela finit par faire déborder le vase et susciter des réactions regrettables par la suite. Reno, je suis loin d'être vexé par tes propos. Au contraire. Je sais que tu aurais raconté cette histoire autrement. Mais accepte celle que je te propose. Même si pour toi elle donne l'impression de tourner en rond. En 36 planches, le gosse a été privé de sa mère et de ses frères dans un accident tragique, vit un calvaire au quotidien, subit les agressions verbales et physiques d'une belle-mère, est renvoyé de l'école pour scolarité impayée, fait des fugues, ne mange pas à sa faim, obligé de se nourrir de vol et de larcins, n'a pas la confiance d'un père violent et ivrogne qui ne croît qu'en sa femme et non en son fils, etc. Ce n'est pas rien. Alors, un peu de patience. Tout juste un peu. Merci à tous et à bientôt.

27 mai 2010

Poster un commentaire :